entreprise innovante en tunisie

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

 

 

Excellente nouvelle pour le Développement Economique en Tunisie avec le Startup Act les entreprises innovantes bénéficieront d’un cadre légal et de nouveaux outils qui encourage leur développement

Le projet de loi relatif à la promotion des startup, le “Startup Act”, a été adopté, hier, au sein de la Commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, de l’infrastructure et de l’environnement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

 

entreprise innovante en tunisie
La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

Ce projet de loi  sera voté lors d’une séance plénière à l’ARP dans deux semaines.

A noter qu’une journée d’étude parlementaire a été organisée, récemment, en présence d’une centaine de députés, entrepreneurs et investisseurs venus convaincre le législateur du bien-fondé de l’adoption de ce projet loi.

Le Startup Act compte 20 mesures, dont la majorité sont stipulées dans le projet de loi approuvé. Ces mesures sont réparties en les cinq grands volets suivants :

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

I. Label et Gouvernance

1- Une Startup est un Label accordé à toute société de droit Tunisien ayant : (i) moins de 8 ans d’existence ; (ii) un chiffre d’affaire et un total bilan inférieur à 30 millions de dinars et un effectif de moins de 100 salariés ; (iii) une structure de capital indépendante détenue à plus de 2/3 par des personnes physiques, des fonds d’investissement et des Startups étrangères ; (iv) un modèle économique innovant ; et (v) un potentiel de croissance important (scalable).

2- Attribution du Label : Le Ministre en charge de l’Economie Numérique attribue le Label Startup dans un esprit de mérite, de transparence et sur avis du Comité de Labélisation qui compte 5 Représentants des fonds d’investissement dédiés aux Startups + 2 Experts reconnus + 2 Représentants du Secteur Public. Dans le cas de levée de fonds auprès de fonds d’investissement conventionnés, le process de labellisation est simplifié. Le Ministre peut charger une entité compétente de l’étude et de l’évaluation des candidatures pour le Label.

II. Oser Entreprendre

3- Le Congé pour Création de Startup : d’une année renouvelable une fois – droit accordé à tout employé lançant une Startup, titulaire et qui a plus de 3 ans d’ancienneté. Pour les entreprises privées employant moins de 100 salariés, l’accord du représentant légal est requis.

4- La Bourse de Startup : Instauration d’une bourse de vie accordée à 3 fondateurs, au plus, d’une Startup durant la 1ère année d’exercice. Le montant de la Bourse est calculé sur la base du revenu moyen antérieur pour les salariés et une allocation fixe pour les non-salariés.

5- Les Programmes d’emploi dont le SIVP sont maintenus pour le Diplômé qui lance sa Startup ou qui en rejoint une en tant que salarié.

6- Les Brevets : Prise en charge de l’enregistrement et dépôts à l’INNORPI et à l’international des brevets des Startups

III. Créer, développer et liquider

7- Portail des Startups : Interlocuteur Unique des Startups auquel l’entrepreneur s’adresse, une fois le Label obtenu. Il y effectue les formalités administratives liées à la création, au développement et le cas échéant à la liquidation amiable de sa Startup.

8- La SAS et les Instruments Financiers : Réforme du Code des Sociétés Commerciales pour intégrer, entre autres, la Société par Actions Simplifiée (SAS), les Actions de Préférence, les Actions Gratuites et les Bons de Souscription d’Actions (BSA).

9- Exonération de l’Impôt sur les Sociétés : Les Startups sont exonérées de l’IS durant la période de labélisation.

10- Prise en charge par l’Etat des charges salariales & patronales : incluant les charges CNSS de la Startup durant la période de labellisation.

IV.Financer les startups

11- Abattement fiscal aux Personnes Physiques et Morales : Les investissements des personnes physiques et morales dans la souscription au capital des Startups sont totalement déductibles et ce dans la limite du revenu ou du bénéfice soumis à l’impôt.

12- Impôt sur la plus-value : Les investissements dans les Startups sont exonérés de l’impôt sur la plus-value.

13- Utilisation des OCA : Les Startups sont autorisées à procéder à plusieurs émissions d’Obligations Convertibles en Actions indépendamment des délais d’option pour la conversion.

14- Valorisation des Apports : Les Startups ayant recours à un apport en nature sont autorisées à désigner elles-mêmes leurs Commissaires aux Apports.

15- Fonds de Garantie pour les Startups : Les participations des organismes d’investissement Collectifs dans les Startups peuvent être garanties par le Fonds de Garantie pour les Startups à hauteur de 30%. Ce fonds géré par la SOTUGAR intervient uniquement en cas de Liquidation amiable et n’est pas cumulable avec le Fonds National de Garantie.

16- Marchés Publics : Les Startups sont considérées, de fait, des « Petites Entreprises » au sens de l’Article 20 du décret 2014-1039 pour lesquels tout acheteur public doit réserver 20% du montant annuel de ses marchés de travaux, de fourniture de biens et services et d’études.

V. International

17- Carte Technologique : Augmentation du plafond de la Carte Technologique à 100 mille dinars/an pour les Startups.

18- Compte Spécial en Devises : Toute Startup a le droit d’ouvrir un compte spécial en devises en Tunisie qu’elle alimente librement par des apports en capital, en quasi-capital et en chiffre d’affaire en devises. La Startup investit, librement et sans autorisations, les avoirs de ce compte pour acquérir des biens matériels ou immatériels, créer des filiales à l’étranger et prendre des participations dans des sociétés à l’étranger.

19- Homologation & Contrôle d’Importation : Les Startups sont exemptées des procédures d’homologation et de contrôle technique CERT & ANCE à l’importation.

20- Procédures Douanières : Les Startups sont considérées, de fait, des « Opérateurs Economiques Agréés » au sens du Code des Douanes.

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

entreprise innovante en tunisie
La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

( Source : www.ilboursa.com )

Définition de la startup : 

Une startup (jeune pousse, société qui démarre, en anglais)1 est une nouvelle entreprise innovante, généralement à la recherche d’importantes levées de fonds d’investissement, avec très fort potentiel éventuel de croissance économique, et de spéculation financière sur sa valeur future (création d’entreprise). Sa phase de recherche et de développement de produit innovant, de test d’idée, de validation de technologie, ou de modèle économique, est plus ou moins longue, avant sa phase commerciale, et son taux de risque d’échec est très supérieur à celui d’autres entreprises, de par son caractère novateur, sa petite taille et son manque de visibilité.

Les start-up s’établissent généralement dans des pépinière d’entreprises / incubateur d’entreprises / Technopoles, sur des marchés innovants (en particulier à partir des années 1990, avec la célèbre nouvelle économie / économie numérique / Bulle Internet / Bulle spéculative / histoire d’Internet). Elles peuvent être financées par divers formes de Capital risque / Business angel / fonds commun de placement dans l’innovation…,

et peuvent être labellisées French Tech en France, en exemple.

global impact,startups tunisienne,jeunes entreprises tunisiennes,digitus,katomi,next gen corp,proven med international,tripopt,wattnow,winshot,epilert,global impact,la startup aumed,tics,applications interactives ,bigbooster,startup early stage,partenaires publics prives,echelle internationale,innovants,instantanee et sécurisee,informative tech high tech,informative tech b2c solutions,efficacite énergetique,learning,booster camp europe,boston,canton shanghai,shenzen, startup internationale,croissance de la start-up,chifco, jeunes startupers,region mena,entrepreneuriat,cretiv,creativite,crowfunding,reconnaissance faciale,logiciel,application,android,twitter,facebook,pme,pdg,vision startup,startup de pointe,startup industrie,starup agriculture,startup energie 

( Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Startup ).

Note les start-up Tunisienne bénéficierons également d’un label  !

entreprise innovante en tunisie
La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement
renouvelable,revolutionnaire,promotion des startupentree en bourse,concours startup,disrup tunisia,co working space,startup tunisia,ilboursa,financement startup,intilaq,bilan,communication,ceo,startup africaine,liste des start up tunisie,les meilleurs startup en tunisie,startup informatique tunisie,start up tunisie 2018,startup tunisia 2017,open startup tunisia,financement des start up en tunisie,financement start up tunisie,innovest tunisie,partenaires,naru,1er réseau d incubateurs,startups green,star up green,green startup,tendance,emploi creation,chiffre d affaire,lancement start up innovante,services a haute valeur ajoutee,accompagnement stratégique et marketing,wiki start up,accompagnement stratégique et marketing,levee de fonds,institutions financieres,organismes etatiques,colombus consulting,cabinet conseil en strategie,business developpement,marketing stratégique startup,performance operationnelle

 

La startup Tunisienne avance avec un nouveau cadre légal et administratif aussi que des outils de développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *